• L'unité européenne à l'épreuve du bénéfice-risque

    Il y a 3 jours - Par La Croix

    Après que l'Agence européenne des médicaments a reconnu les caillots sanguins comme un effet secondaire « très rare » lié au vaccin suédo-britannique AstraZeneca, plusieurs pays européens ont limité son injection. En ordre dispersé.
    Lire la suite ...