• « Soigne-moi et tais-toi », « connard » : des médecins outrés par des affiches injuriant les gynécologues

    Il y a 2 jours - Par Le Quotidien du Medecin

    Les gynécologues obstétriciens ne s'attendaient sans doute pas à un tel accueil en arrivant au Grand Palais de Lille, pour assister aux 41e Journées nationales du CNGOF (1), le 5 décembre dernier. Des dizaines d'affiches dénonçant avec véhéme...
    Lire la suite ...