• Grindr: le site de rencontres a partagé le statut sérologique de ses membres

    Il y a 2 mois - Par Top Santé

    L' application de rencontres homosexuelles, Grindr, est accusé d'avoir partagé des données de ses clients, et notamment leur séropositivité , avec deux plateformes : Localytics et Apptimize. Selon Grindr, la première est un service d'analyse de données ayant pour but d'aider les applications mobiles à être davantage utilisées par leurs membres. La seconde permet de tester une nouvelle fonctionnalité sur un petit nombre d'utilisateurs. Cette information a été révélée par BuzzFeed News , sur la base de l'étude d'une organisation norvégienne indépendante, Sintef. 3,6 millions d'utilisateurs...
    Lire la suite ...