• La maire de Rome, relaxée dans une affaire de "faux en écriture", échappe à la démission

    Il y a 3 jours - Par La Croix

    La maire populiste de Rome, Virginia Raggi, a été relaxée samedi par un tribunal de Rome dans une affaire de "faux en écriture publique", décision qui lui permet d'échapper à la démission, comme l'impose son parti en cas de condamnation."Ce jugement balaie deux ans de boue. Nous allons de l'avant la tête haute pour Rome, ma chère ville et pour nos concitoyens", a déclaré Virginia Raggi, 40 ans, qui a éclaté en sanglots après l'annonce du jugement samedi au tribunal où...
    Lire la suite ...