• Evitez l'ibuprofène et le paracétamol pendant la grossesse

    Il y a 7 jours - Par Top Santé

    Des chercheurs d'Edinbourg appellent les femmes enceintes à la prudence en ce qui concerne l'usage des antidouleurs. Ils ont en effet découvert que ces médicaments laissent des traces sur l'ADN des enfants à naître, qui peuvent affecter leur fertilité future. Une étude récente de l'Inserm a montré que la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens au tout début de la grossesse est susceptible d'entraîner des perturbations hormonales dans les testicules du fœtus. Cette nouvelle étude a trouvé des effets similaires sur les cellules productrices d'ovules : après l'exposition à l'ibuprofène...
    Lire la suite ...