• Évaluation de l'intérêt de limiter le dépistage néonatal de l'hyperplasie congénitale des surrénales aux nouveau-nés de plus de 32 semaines d'aménorrhée

    Il y a 4 mois - Par HAS

    Au vu des données disponibles, le test de dépistage présente de très faibles performances, en particulier un taux très élevé de faux-positifs dans cette population. De plus, ces nouveau-nés, grands prématurés, sont pris en charge dans des services spécialisés et bénéficient d'une surveillance intensive qui permet d'écarter tout risque de ne pas diagnostiquer cette maladie chez un enfant qui en serait atteint.
    Lire la suite ...