• A l'hôpital Saint-Louis, un retour prudent et gradué à l'avant-Covid

    Il y a 1 mois - Par La Croix

    Ses bras sont immobilisés par d'épais bandages mais son visage dessine un soulagement. Par "peur du virus", Astou Ndiongue est "restée avec la douleur pendant des semaines" avant d'être opérée des mains à l'hôpital Saint-Louis, à Paris, où la transition post-covid impose une hygiène renforcée."Il m'a sauvé deux doigts", sourit la jeune femme de 32 ans, les yeux tournés vers le Pr Maurice Mimoun, venu à son chevet. "Si elle avait attendu trop longtemps, elle aurait perdu l'usage de ses mains", co...
    Lire la suite ...