Enfant / Alzheimer / Alertes / Lettres d'information / avenir / coronavirus / crise / dette / soins

Le philosophe André Comte-Sponville s'insurge

Posté le: 26 avr. 2020   |   Posté par: Santé Nature Innovation

Quel avenir sommes-nous en train de préparer ?
Chère lectrice, cher lecteur,
“ Moi qui suis un anxieux, je n'ai pas peur de mourir de ce virus. Ça m'effraie beaucoup moins que la maladie d'Alzheimer! Et si je le contracte, j'ai encore 95 % de chances d'en réchapper. Pourquoi aurais-je peur? Ce qui m'inquiète, ce n'est pas ma santé, c'est le sort des jeunes. Sacrifier les jeunes à la santé des vieux, c'est une aberration. Cela me donne envie de pleurer. ”
C'est la réaction du philosophe André Comte-Sponville, 68 ans, dans une interview où il dit son exaspération face aux mesures de confinement.
Il ajoute :
“ Augmenter les dépenses de santé? Très bien! Mais comment, si l'économie s'effondre? Croire que l'argent coulera à flots est une illusion. Ce sont nos enfants qui paieront la dette, pour une maladie dont il faut rappeler que l'âge moyen des décès qu'elle entraîne est de 81 ans. Traditionnellement, les parents se sacrifiaient pour leurs enfants. Nous sommes en train de faire l'inverse! Moralement,...

Lire la suite ...