• Poursuivre la recherche clinique pour positionner utilement les signatures génomiques dans la prise en charge des cancers du sein

    Il y a 6 mois - Par HAS

    Les femmes atteintes d'un cancer du sein infiltrant présentent, après l'ablation de la tumeur, un risque plus ou moins élevé de récidive contre lequel une chimiothérapie adjuvante peut être envisagée. Pour déterminer s'il est pertinent d'y recourir, l'équipe médicale dispose de critères clinico-pathologiques. Mais dans certaines situations d'incertitude thérapeutique - définies aujourd'hui l'utilisation des signatures génomiques pourrait constituer une aide complémentaire. La HAS, dans la continuité des travaux initiés par l'INCa, a évalué quatre signatures génomiques et considère...
    Lire la suite ...