• Les bips des hôpitaux mauvais pour la santé ?

    Il y a 3 mois - Par Infirmiers

    Nous connaissons par cœur le paysage sonore de l'hôpital. Alarmes, bips, pleurs, portes, éclats de voix, roulement des charriots. Au XIX e siècle, Florence Nightingale , célèbre infirmière britannique, parlait déjà des bruits d'hôpitaux comme de "sons nécessaires" pour surveiller la santé des patient·es, mais qui seraient à l'origine d'un "sentiment d'attente, d'une angoisse", qui vont à l'encontre de la guérison. "Le bruit non nécessaire, c'est le grand absent du monde médical", concluait-elle.
    Regarder et écouter "Sound Of Noise - Doctor, Doctor"
    En se basant sur une étude de 2018, Yoko...
    Lire la suite ...