• Le sommeil en cause dans la dépression

    Il y a 6 jours - Par Top Santé

    Dormir moins de huit heures par nuit est associé à des pensées négatives et répétitives comme celles observées dans l'anxiété ou la dépression , selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry. Insomnie et manque de sommeil, facteurs de risque de dépression Les chercheurs de l'Université de Binghamton, et de l'Université d'État de New York aux Etats-Unis ont évalué le moment d'endormissement et la durée du sommeil des personnes ayant des pensées négatives répétitives. Les participants de l'étude ont été exposés à...
    Lire la suite ...