• Respirer un air pollué serait aussi nocif pour les poumons que fumer un paquet de cigarettes par jour

    Il y a 3 mois - Par La Provence

    La pollution atmosphérique, notamment la pollution à ozone qui s'amplifie sous l'effet du réchauffement climatique, contribue à augmenter le nombre d'emphysèmes pulmonaires, alerte une nouvelle étude.Publiée dans la revue JAMA et dirigée par...
    Lire la suite ...