• La pollution atmosphérique serait responsable d'un vieillissement prématuré des poumons

    Il y a 8 jours - Par La Provence

    Une équipe de chercheurs canadiens, suisses et britanniques a constaté que la pollution atmosphérique était à l'origine d'une altération accélérée de la fonction respiratoire et d'un risque accru de développement d'une maladie pulmonaire ob...
    Une équipe de chercheurs canadiens, suisses et britanniques a constaté que la pollution atmosphérique était à l'origine d'une altération accélérée de la fonction respiratoire et d'un risque accru de développement d'une maladie pulmonaire obstructive chronique .
    Les chercheurs se sont penchés sur le cas de 3 03. 887 individus âgés de 40 à 69 ans...
    Lire la suite ...