• En solidarité avec ceux qui doivent fermer, deux clubs de sport dracénois baissent le rideau provisoirement

    Il y a 3 mois - Par Var Matiin

    "C'est totalement injustifié." Christophe Leclerc est le fondateur de deux enseignes de club de sport en Dracénie. Même s'il n'est pas concerné par les mesures de restrictions sanitaires, il conteste la fermeture partielle des salles dans onze métropoles françaises.
    Lire la suite ...