• A Bagdad, tous les ponts mènent à "la révolution"

    Il y a une année - Par La Croix

    Tout a commencé avec "la République". Puis il y a eu "les hommes libres" et maintenant "les martyrs": à Bagdad, la nouvelle ligne de front se trouve sur les ponts -aux noms symboliques- qui mèneront, assurent les manifestants, à "la chute du régime".Prendre le contrôle des ponts qui enjambent le Tigre dans la deuxième capitale la plus peuplée du monde arabe est désormais stratégique. Il y a l'attaque: prendre les institutions vers lesquelles ils mènent et décréter la désobéissance civile génér...
    Lire la suite ...