• Enseignant décapité,« On nous abandonne face aux problèmes »

    Il y a 11 jours - Par La Croix

    Après l'attentat de Conflans-sainte-Honorine, qui a coûté la vie à un professeur d'histoire, Sébastien*, lui-même professeur d'histoire dans un établissement en éducation prioritaire du Val-de-Marne, réagit
    Lire la suite ...