• De la nécessité de bien se chausser chez le patient diabétique

    Il y a 5 mois - Par Infirmiers

    La chaussure dans le monde de la podologie sera toujours un éternel problème. Elle sera le premier facteur déclenchant une plaie chez le patient diabétique, suivi des troubles statiques, des mycoses, de la pédicurie faite par le patient lui-même, de microtraumatismes, de facteurs iatrogènes, des bains, de l'hygiène et de la chaleur... 800 amputations de membres inférieurs sont réalisées en France dues au diabète, 3000 à 5000 amputations par an d'orteils, pied, jambe confondu, sur notre territoire. L'éducation thérapeutique du patient diabétique sur la nécessité de bien se chausser s'avère...
    Lire la suite ...