• Le blasphème demeure un sujet brûlant, 30 ans après l'affaire Rushdie

    Il y a 2 mois - Par La Croix

    Trente ans après la fatwa appelant au meurtre de l'écrivain britannique Salman Rushdie, la haine des extrémistes à son encontre demeure intacte et la question du blasphème explosive.La parution de son roman "Les Versets sataniques" avait été accueillie par des manifestations dans plusieurs pays. Le scandale ainsi provoqué avait fortement contribué à restreindre l'espace des débats en matière d'islam et continue d'être ressenti à ce jour, selon des analystes. La fatwa avait...
    Lire la suite ...

     

  • Trente ans après la fatwa le condamnant, Salman Rushdie ne veut plus vivre caché

    Trente ans après la fatwa le condamnant, Salman Rushdie ne veut plus vivre caché

    Il y a 2 mois - Par La Croix

    "Je ne veux plus vivre caché", répète Salman Rushdie quand on évoque avec lui, souvent contre son gré, la fatwa qui pèse sur ses épaules depuis 30 ans.L'auteur des "Versets sataniques" refuse de vivre en reclus, mais il a dû accepter de vivre sous protection policière depuis que l'ayatollah Khomeiny, premier guide de la République islamique d'Iran, lui a offert le 14 février 1989 le plus empoisonné des vœux de Saint-Valentin : une condamnation à mort pour un livre jugé...
    Lire la suite ...