• Urgences : après le plan Buzyn, l'assemblée générale des grévistes vote la poursuite du mouvement

    Il y a 7 jours - Par Le Monde

    Ils se sont mis d'accord pour des « rassemblements locaux » le 26 septembre, en attendant de fixer prochainement une « date de mobilisation nationale ».
    Lire la suite ...

     

  • Urgences: l'assemblée générale des grévistes vote la poursuite du mouvement

    Urgences: l'assemblée générale des grévistes vote la poursuite du mouvement

    Il y a 7 jours - Par La Croix

    Le collectif Inter-Urgences, réuni mardi en assemblée générale, a voté la poursuite du mouvement de grève entamé il y a près de six mois, au lendemain de l'annonce par Agnès Buzyn d'un plan de "refondation" jugé insuffisant.Les représentants des grévistes, rassemblés à Saint-Denis , ont voté à main levée une motion rappelant leurs revendications et ont acté le principe de "rassemblements locaux" le 26 septembre, en attendant de fixer prochainement une...
    Lire la suite ...

     

  • Trois questions sur le SAS, ce nouveau dispositif prévu pour désengorger les urgences

    Trois questions sur le SAS, ce nouveau dispositif prévu pour désengorger les urgences

    Il y a 7 jours - Par Francetv info

    Il s'agit du projet phare du plan d'Agnès Buzyn pour soulager les services d'urgence : le SAS est une plateforme qui sera disponible par téléphone et en ligne, à l'été 2020, pour permettre à tous d'avoir accès rapidement à un professionnel de santé.
    Lire la suite ...

     

  • Urgences: après le plan Buzyn, les grévistes décident de la suite

    Urgences: après le plan Buzyn, les grévistes décident de la suite

    Il y a 7 jours - Par La Croix

    "Avancée positive" pour les uns, "loin des attentes" pour les autres, le plan de "refondation" des urgences hospitalières présenté lundi par Agnès Buzyn, suscitait des réactions mitigées, les grévistes se réunissant mardi après-midi pour décider des suites du mouvement.La ministre de la Santé a beau avoir promis d'ici 2022 "plus de 750 millions d'euros" puisés dans des crédits existants, le compte n'y est pas pour le collectif Inter-Urgences, à l'origine d'une grève inédite...
    Lire la suite ...