• Devant des lycées de Lyon et sa banlieue, plus de violences que de slogans

    Il y a 6 jours - Par La Croix

    "Ils sont où ceux de Colbert ?", lance une adolescente alors que des élèves de plusieurs lycées lyonnais se regroupent face aux policiers. C'est la seule, parmi eux, à porter une pancarte, au quatrième jour d'une mobilisation dont les violences font plus de bruit que les slogans.Vers 08H00 jeudi, le proviseur du lycée Lamartinière-Monplaisir, dans le 8e arrondissement de la ville, surveille les entrées, casque de chantier à la main. "On a reçu des projectiles un peu plus tôt",...
    Lire la suite ...