• Damien Seguin« Sur ces bateaux, nous sommes tous des handicapés »

    Il y a 10 jours - Par La Croix

    Premier navigateur handicapé à avoir bouclé le Vendée Globe, Damien Seguin se définit d'abord comme un marin, avant d'évoquer l'absence de sa main gauche. Selon lui, tous les concurrents connaissent à un moment ou un autre une forme de handicap : fatigue, cafard, problème technique... Que l'on ait deux mains ou non, c'est face à l'océan que la course se décide.
    Lire la suite ...