• Les bêtabloquants réduisent le risque de coeur brisé

    Il y a 8 jours - Par Top Santé

    "Le risque accru de crise cardiaque ou de syndrome du coeur brisé pendant une période de deuil peut durer jusqu'à 6 mois. Il est le plus élevé dans les premiers jours qui suivent la perte de l'être cher mais il reste quatre fois plus important dans le mois qui suit le décès" explique le Pr Geoffrey Toffler, professeur de cardiologie à l'Université de Sydney. A la tête d'une équipe de chercheurs de l'hôpital North Shore de Sydney, celui-ci a mené un essai clinique pour découvrir comment les facteurs de risque cardiaque pouvaient être atténués pendant la période de deuil. "Nous avons cherché...
    Lire la suite ...