• Le cri de détresse d'un grand brûlé toujours confiné et sans visite

    Il y a 13 jours - Par La Croix

    Il y a quelques jours, Géraud Bournet a pris sa tablette et s'est filmé tel quel, assumant ses bandages et sa trachéotomie, pour dénoncer le confinement qui perdure en milieu hospitalier, le privant des visites de ses proches."Moi, ce dont j'ai besoin c'est de prendre mes enfants dans les bras. Ca peut paraître cavalier en période de Covid-19 mais pour guérir, l'être humain a besoin de contact humain", explique-t-il à l'AFP par téléphone depuis le jardin du Centre médical de l'Argentière, à Avei...
    Lire la suite ...

     

  • Vidéo. "De la maltraitance": le cri de détresse d'un grand brûlé privé de visite depuis 3 mois

    Vidéo. "De la maltraitance":  le cri de détresse d'un grand brûlé privé de visite depuis 3 mois

    Il y a 13 jours - Par Sud Ouest

    "Pour guérir, l'être humain a besoin de contact humain", estime Géraud Bournet qui n'a pas vu ses proches depuis plusieurs semaines. Une absence difficile à supporter.
    Il y a quelques jours, Géraud Bournet a pris sa tablette et s'est filmé tel quel, assumant ses bandages et sa trachéotomie, pour dénoncer le confinement qui...
    Lire la suite ...