• Mélancolie des ronds-points

    Il y a 6 mois - Par La Croix

    J'aimais autrefois me promener seul en voiture, au petit bonheur la chance, à travers la France des landes et des forêts. C'était, l'été, les promenades secrètes et buissonnières de mon enfance. On a les aventures qu'on peut, mais je me souviens de la griserie qui à chaque fois s'emparait de moi lorsqu'à la sortie d'un village ou d'une petite ville j'empruntais l'une de ces routes bien droites, bordées d'arbres ou de haies vives, qui me conduisait vers un...
    Lire la suite ...