• Après le Brexit, l'artiste Cold War Steve poursuit la bataille

    Il y a 13 jours - Par La Croix

    De l'histoire ancienne, le Brexit? Pas pour Cold War Steve. Armé d'un ordinateur portable dans sa modeste maison de briques rouges d'une banlieue semi-résidentielle de Birmingham, l'artiste britannique poursuit la résistance avec ses collages dystopiens et satiriques.Depuis la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne le 31 janvier, "je reçois beaucoup de messages c'est fini, tu as perdu, tourne la page. Non, je ne vais pas passer à autre chose", assume le plasticien de 44 ans,...
    Lire la suite ...