• Surplus de graisse abdominale et risque de démence pourraient être liés

    Il y a 2 mois - Par La Provence

    Des nouvelles recherches britanniques ont montré qu'un excès de graisse abdominale pouvait être lié à une taille de cerveau plus réduite, ce qui pourrait dénoter un risque plus élevé de démence.Cette étude, menée par des chercheurs de l'U...
    Des nouvelles recherches britanniques ont montré qu'un excès de graisse abdominale pouvait être lié à une taille de cerveau plus réduite, ce qui pourrait dénoter un risque plus élevé de démence.
    Cette étude, menée par des chercheurs de l'Université de Loughborough au Royaume-Uni, a suivi 9.652 adultes âgés en moyenne de 55 ans, et a recouru à...
    Lire la suite ...