• Pollution de l'air: un décès sur deux pourrait être évité

    Il y a 1 mois - Par Top Santé

    L'exposition aux particules fines en suspension cause des effets importants sur la santé en milieu urbain (mortalité et pathologies cardiovasculaires et respiratoires, troubles de la grossesse et de la croissance du fœtus ...), et il est possible de faire baisser cette exposition. Toutefois les politiques publiques visant à réduire la pollution atmosphérique sont souvent conçues sans se fixer le bénéfice sanitaire à atteindre. Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Environnment international , les chercheurs de l'Inserm, du CNRS et de l'INRA estiment qu'il faudrait baisser le niveau...
    Lire la suite ...