• Menace d'arrêt des IVG : le Syngof rétropédale mais ne s'excuse pas

    Il y a 3 jours - Par Le Quotidien du Medecin

    Face au tollé, le Syndicat des gynécologues et obstétriciens de France assure dans un communiqué qu'il ne cessera pas la pratique des IVG, mais « ne faiblira pas devant le problème de couverture assurantie...
    Lire la suite ...

     

  • Un syndicat de gynécologues menace d'une grève des IVG

    Un syndicat de gynécologues menace d'une grève des IVG

    Il y a 4 jours - Par Top Santé

    La menace est « totalement contraire à la déontologie médicale », dénonce l'Ordre des médecins. Dans un mail envoyé ce mercredi 13 mars, le Syndicat national des gynécologues-obstétriciens de France demande à 2 000 de ses adhérents de se « tenir prêts à arrêter la pratique des IVG ». La pression d'une grève des interruptions volontaires de grossesse est ainsi brandie pour faire entendre ses revendications au ministère de la Santé. Le SYNGOF 1er syndicat d gynécologues obstétriciens avec plus de 1600 membres appelle à la grève de l'IVG! Voici le courrier envoyé à leurs membres hier...
    Lire la suite ...

     

  • Le syndicat des gynécologues de France annonce qu'il "n'arrêtera pas la pratique des IVG"

    Le syndicat des gynécologues de France annonce qu'il "n'arrêtera pas la pratique des IVG"

    Il y a 4 jours - Par Sud Ouest

    Selon le Syngof, qui brandissait la menace d'une "grève des IVG", "le seul moyen aujourd'hui de se faire entendre est de générer une fausse polémique sur les réseaux sociaux ". .
    Le syndicat des gynécologues obstétriciens de France , qui a suscité un tollé mercredi en brandissant la menace d'une grève des...
    Lire la suite ...