• Scandale Dépakine : la justice se prononcera mercredi sur la responsabilité de l'Etat

    Il y a 8 jours - Par Top Santé

    L'Etat a-t-il fauté dans l'affaire Dépakine? Ce 1er juillet, la justice administrative va se prononcer pour la première fois sur les requêtes déposées par trois familles dont les enfants sont lourdement handicapés après avoir été exposés in utero à l'anti-épileptique Dépakine. Les parents de cinq de ces enfants, aujourd'hui âgés de 11 à 35 ans, ont en effet saisi le tribunal administratif de Montreuil pour faire reconnaître la faute de l'Etat et des autorités sanitaires (Agence du médicament, ministère de la Santé, CPAM...). Lors de l'audience qui s'est tenue le 24 juin, le rapporteur...
    Lire la suite ...