• Traitée à la Dépakine et "orpheline" de son bébé, Nathalie veut faire reconnaître sa peine

    Il y a 1 mois - Par Midi Libre

    Nathalie Gervais, traitée par de la Dépakine, un antiépileptique, a subi une interruption médicale de grossesse. La Montpelliéraine n'arrive pas à faire reconnaître correctement son préjudice.
    Lire la suite ...