• PMA: l'attente des couples, la volonté des soignants

    Il y a 2 mois - Par Sud Ouest

    « Depuis le lundi 16 mars, aucun début de grossesse n'est possible dans notre centre de PMA », témoigne le Dr Frédérique Jaffré, gynécologue-obstétricienne à la Clinique Mutualiste La Sagesse de Rennes. « Nous avons simplement effectué les ponctions embryonnaires pour les femmes stimulées avant le confinement. Mais on ne pratique plus d'inséminations ni de transferts embryonnaires depuis quasiment 1 mois et demi. » Prise par précaution dans tous les centres de France depuis l'épidémie du Covid-19, cette mesure a fait l'objet de recommandations publiées par l'Agence de la biomédecine, les...
    Lire la suite ...