• Près de 12 % des enfants de parents séparés vivent en résidence alternée

    Il y a 1 mois - Par La Croix

    Bien qu'en constante augmentation, la résidence alternée reste très minoritaire. Le principal frein concerne le coût de ce type d'organisation familiale, notamment sur le plan immobilier.
    Lire la suite ...